SMAM - Conférence Léa COHEN le 27 octobre 2009 halle de Béré à Châteaubriant

Les messages de Léa Cohen

 

Léa Cohen a tenté durant cette conférence de nous faire passer un certain nombre de messages.

Sur les recommandations officielles sur la durée de l'allaitement puisque le Programme National Nutrtition Santé (PNNS) préconise 6 mois d'allaitement maternel exclusif et jusqu'à 2 ans et plus...

Léa a le sens de la formule

" A tout problème d'allaitement, il y a une solution allaitement" ou encore "le moyen de surmonter un problème, c'est l'information", et de nous encourager à allaer chercher l'information sur un sujet qui nous pose des difficultés et de partager cette information avec les femmes allaitantes.Et cette information est d'autant plus importante qu'elle est donnée aux femmes pendant la grossesse.

Le saviez-vous, "le lait, c'est bon pour la santé", c'est en tout cas ce que nous informe Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau conseillée par Léa dans un petit ouvrage bon marché aux éditions Jouvence. Et, s'il est bon, ce lait, c'est entre par ce qu'il contient plus de 1000 composants dont la fonction de certains n'est même pas encore connue. Et en plus, il est bon pour la mère de donner son lait à son son bébé, car cela réduit son risque de cancer mammaire. Parmi les multiples bénéfices du lait de mère, on retiendra la protection conférée au nourrisson contre les infections grâce au cycle entéromammaire. Mais qu'est-ce donc? Il s'agit de la réponse immunitaire (anticorps, cellules des défenses immunitaires, ...) produite par la glande mammaire lorsque l'organisme de la mère, notamment par l'intermédiaire du tube digestif véritable interface entre le milieu interne et l'environnement, entre en contact avec un agent infectieux. Léa nous rappelle que quelques heures suffisent pour que ce processus se mettent en place et offre au nourrisson une protection passive contre les microbes de son environnement.

Et encore une croyance qui est battue en brèche par Léa: "la perte de poids des premiers jours n'est pas obligatoire". En effet, les bébés nés à la maison ne présentent parfois aucune perte de poids. Pourquoi? Léa nous apporte deux éléments de réponse. Tout d'abord le peau à peau, quasi continu, qui limite les pertes de chaleur du nouveau-né, permet la meilleure régulation de son métabolisme et réduit son stress. Ensuite le respect du rythme du bébé, qui, au contact de sa mère, obtient une réponse à ses demandes de tétées. Il en résulte une plus grand nombre de tétées "en grappe", qui favorise la montée de lait et réduit la perte de poids de l'enfant.

 

Les selles du bébé. 

Avant 24h de vie , elles sont méconiales (noires collantes). Entre 24 et 48h, elles peuvent être méconiales ou "intermédiaires" (verdâtres plus ou moins clair). Entre 24 et 72h, elles peuvent être "intermédiaires" ou jaunes. Après la 72ème heure, et avant la 96ème heure, elles sont jaunes, liquides, grumeleuses. Tout retard dans ce processus doit faire évoquer une insuffisance de transfert de lait et une tétée doit être onbservée et éventuellement corrigée. De la même façon, entre J4 et un mois de vie, l'enfant a environ 3 à 4 selles par jour. Si ce n'est pas le cas, la question des apports insuffisants doit être évoquée. Après 1 mois, les selles peuvent être beaucoup plus rares.

Et les urines? Pendant les 2-3 premiers jours: 1 à 2 couches mouillées par jour.

 

 

Les rythmes de sommeil

Une fois sur deux en moyenne la mère se réveille juste avant son bébé, et une sur deux juste après. Ceci s'explique par le fait que les rythme de sommeil sont calés l'un sur l'autre. L'enfant se réveille souvent la nuit et tète souvent parce que ses cycles de sommeil sont courts, et ceux de sa mère le sont aussi. Ainsi la mère n'est jamais réveillée pendant une phase de sommeil profond.

 

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

×